Le Charolais de Bourgogne obtient l’IGP

Le
Le 20/06/17

La Commission européenne a enregistré la dénomination « Charolais de Bourgogne » en Indication d’origine protégée (IGP), par règlement paru le 31 mai 2017 au Journal officiel de l’Union européenne.

Cette viande bovine persillée est reconnue pour ses qualités gustatives. Outre ces caractéristiques, elle est reconnaissable grâce à sa couleur rouge vif et son aspect brillant.

Les bovins sont élevés et engraissés dans le bocage bourguignon. Cette aire géographique comprend 1505 communes des départements de l’Ain, du Cher, de la Côte-d’Or, de la Loire, de la Nièvre, du Rhône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne.

Dans ce secteur, la majorité des surfaces fourragères sont issues de prairies naturelles de qualité floristique. Le système de production du « Charolais de Bourgogne » repose sur cette mise en valeur des prairies et sur des méthodes d’élevage traditionnelles, établies depuis plusieurs siècles.

L’IGP est un signe officiel européen qui garantit que le produit tire une ou plusieurs caractéristiques de son origine géographique. Son obtention protège la dénomination « Charolais de Bourgogne » dans toute l’Union européenne.

 

Données chiffrées (2016) :

- 1500 éleveurs
- 463 tonnes produites

Télécharger le communiqué de presse au format PDF

© Association Charolais de Bourgogne

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.