Perspectives d'évolution du marché mondial des vins

A l’occasion du Congrès national de la viticulture à la Cité du Vin à Bordeaux, réunissant les organisations professionnelles de l’amont viticole, une session commune des trois instances de gouvernance de la filière viticole française s’est tenue le 7 juillet 2017.

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les filières viticole et cidricole, présidé par Jérôme Despey, le comité national des appellations d’origine relatives aux vins et aux boissons alcoolisées et des boissons spiritueuses de l’INAO, présidé par Christian Paly et le comité national des indications géographiques protégées relatives aux vins et aux cidres de l’INAO, présidé par Éric Paul ont souhaité consacrer une réunion commune de travail sur les perspectives d’évolution du marché mondial des vins.

L’ensemble des représentants de la filière viticole française ont ainsi pu échanger et débattre autour de deux grandes questions :

-       Quelles opportunités pour les vins français ?

-       Quelles actions de protection pour les AOP/IGP viticoles françaises à l’international ?

Au programme de cette session commune, Julie Barat, chef de l’unité Filières spécialisées à la direction Marchés, études et prospective de FranceAgriMer a présenté la situation du marché mondial du vin, mettant en évidence les principales évolutions et tendances du marché international, ce qui a permis d’ouvrir un débat sur les enjeux pour la filière viticole française face à ses compétiteurs internationaux.

Dans un deuxième temps, les enjeux et les moyens en matière de protection des AOC/IGP contre les usurpations et copies à l’international ont été développés par Véronique Fouks, chef du service juridique de l’INAO. Claire Cheremetenski de la direction générale du Trésor du ministère de l’Économie a, quant à elle, témoigné du travail des ministères dans les négociations internationales en faveur de la protection des IG.

Enfin, la situation du marché britannique et les enjeux du Brexit ont été analysés par Éric Giry, conseiller pour les affaires agricoles sur le Royaume-Uni et l’Irlande à l’ambassade de France au Royaume-Uni. David Tromans, directeur marketing de Buckingham Schenk importateur britannique, a pu apporter en complément son témoignage sur la perception des acteurs britanniques sur le Brexit.

Télécharger les supports de présentation des interventions :

La situation du marché mondial du vin

La protection internationale des AOP et IGP viticoles

Panorama de la politique commerciale de l'UE

Le Brexit et ses enjeux pour la filière viti-vinicole

Effets du Brexit sur le marché du vin au Royaume-Uni

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.