Agriculture Biologique

L’Agriculture Biologique est un mode de production qui allie les pratiques environnementales optimales, le respect de la biodiversité, la préservation des ressources naturelles et l’assurance d’un niveau élevé de bien-être animal.

Tout au long de la filière, les opérateurs engagés dans le mode de production et de transformation biologique respectent un cahier des charges rigoureux qui privilégie les procédés non polluants, respectueux de l’écosystème et des animaux.

C’est aussi un mode de production qui exclut l’usage des OGM et qui limite le recours aux intrants, en privilégiant l’emploi de ressources naturelles et renouvelables dans le cadre de systèmes agricoles organisés à l’échelle locale, et en restreignant strictement l’utilisation de produits chimiques de synthèse.

Enfin, l’Agriculture Biologique s’attache également à renforcer ses liens avec l’ensemble de la société : création d’emplois, participation à l’aménagement du territoire, préservation et promotion des savoir-faire locaux...

En résumé, l’AB, c’est :

  • un système de gestion durable pour l’agriculture,
  • une grande variété de produits agricoles et alimentaires de qualité,
  • une source d’innovations pour l’agriculture, dans une approche agro-écologique

 

Quelques chiffres (en 2014)

En France :

  • Près de 26 500 exploitations agricoles bio (soit 5,6% des exploitations)
  •  1 118 000 ha (soit  4,14% de la Surface agricole utile française)
  • Environ 9 450 opérateurs certifiés pour la transformation de produits biologiques, et 3 450 pour la distribution
  • Près de 40 000 opérateurs bio (producteurs, transformateurs, distributeurs et importateurs)

Marché de l’alimentation bio en France :

  • Le marché dépasse 5 Mds d'euros en 2014, soit une croissance de 500 % sur les 15 dernières années
  • Progression d’achats par le consommateur final de 10 %   entre 2013 et 2014

Dans l’Union Européenne :

  • 10 millions d'hectares en production biologique, soit plus de 5% de la SAU totale
  • Près de 200 000 exploitations, soit plus de 3% des exploitations agricoles

Source : Agence Bio - Commission européenne

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l'Agence Bio et de la Commission européenne.

Textes réglementaires

Règlement européen

Règlement (CE) n°834/2007 du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques 

Règlement (CE) n°889/2008 de la Commission du 5 septembre 2008 portant modalités d’application du règlement (CE) n°834/2008 en ce qui concerne la production biologique, l’étiquetage et les contrôles

Règlement (CE) N° 1235/2008 du 8 décembre 2008 portant modalités d’application du règlement (CE) no 834/2007 en ce qui concerne le régime d’importation de produits biologiques en provenance des pays tiers

Ces règlements sont disponibles sur le site de la Commission européenne 

Textes français

En l'attente de règles de production harmonisées pour ces produits et activités au niveau européen, des cahiers des charges ont été homologués en France :

Guides


La mention "utilisable en Agriculture Biologique" pour les intrants

Les matières fertilisantes et supports de culture n’entrent pas dans le champ d’application du règlement (CE) n° 834/2007 relatif à la production biologique. Ils ne peuvent donc pas être certifiés « biologiques ».
Les engrais et amendements du sol utilisables en agriculture biologique sont listés à l’annexe I du règlement (CE) n°889/2008. Pour être utilisables en agriculture biologique, les matières fertilisantes doivent être légalement mises sur le marché et être composées uniquement d’intrants figurant dans cette liste. Elles peuvent alors revendiquer la mention « utilisable en agriculture biologique conformément au règlement n°834/2007 » ou une mention équivalente.

Contrôle et certification

Demandes de dérogation

Les opérateurs bio peuvent retrouver les différents formulaires de demandes de dérogation, en cliquant sur ce lien.

Règles d'usage de la marque

La marque collective Agriculture Biologique est régie par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle en vigueur. Son usage est soumis à un règlement défini par l’INAO et le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.