Le Vedell et la Rosée des Pyrénées Catalanes obtiennent l'IGP

Le
Le 02/05/16

La Commission européenne a enregistré les dénominations « Ternera de los Pirineos Catalanes / Vedella dels Pirineus Catalans / Vedell des Pyrénées Catalanes » et « Rosée des Pyrénées Catalanes » en IGP, par règlements parus respectivement au Journal Officiel de l’Union européenne les 30 mars et le 6 avril 2016.

L’Indication géographique protégée est un signe qui identifie des produits agricoles dont des caractéristiques, comme la qualité et la réputation, sont liées à leur origine géographique.

Les animaux sont nés et élevés au sein d’une aire géographique située des deux côtés de la frontière franco-espagnole. Cet enregistrement vient donc concrétiser les efforts conjugués des éleveurs français et espagnols pour conforter, sur ce territoire, une filière de production de jeunes bovins selon des méthodes d’élevage traditionnelles.

Les paysages qui composent cette aire géographique se caractérisent par la présence d’immenses prairies d’altitude. Ces conditions naturelles ont conduit les éleveurs à choisir des races rustiques (Brune des Pyrénées, Aubrac et Gasconne). Les veaux peuvent également provenir du croisement de femelles issues de ces mêmes races, et de mâles provenant de races Charolaise, Limousine ou Blonde d’Aquitaine.

Outre leur carcasse bien développée, les jeunes bovins présentent un très bon développement musculaire. Pour la Rosée, l’abattage est effectué sans sevrage, entre 5 et 8 mois, avec un poids minimum des carcasses de 110 kg. Le Vedell est quant à lui engraissé (après avoir été sevré), avec une alimentation constituée de fourrages et d’un mélange de céréales et de légumineuses. L’abattage est effectué entre 8 et 12 mois, avec un poids minimum des carcasses de 160 kg.

L’ensemble de ces élevages occupent une place importante dans le patrimoine culturel des Pyrénées Catalanes.  Par ailleurs, le Parc naturel régional des Pyrénées Catalanes et ses fortes affluences touristiques contribuent au fil des années à la promotion de ces viandes d’excellente qualité au-delà de leur aire de production.

Données chiffrées (2015) :

- une soixantaine d’éleveurs
- environ 300 veaux « Rosée des Pyrénées Catalanes » soit 35 tonnes de viande

Crédits photo : Myriam Codini

Contact presse : 

Nadia Michaud - 01 73 30 38 78 
Noham Bekhiekh - 01 73 30 38 14 

Téléchargez le communiqué de presse (PDF) avec l'aire géographique des deux produits

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.