De 1935 à 2016 : les étapes-clés de l’histoire de l’INAO

Joseph Capus, Président fondateur du CNAO
Le
Le 30/07/16

Le Comité national des Appellations d’Origine pour les vins et eaux-de-vie (CNAO) voyait le jour le 30 juillet 1935 avec la parution d’un décret-loi sur la défense du marché des vins et le régime économique de l’alcool.
De la création de la première AOC viticole sous l’impulsion du sénateur Joseph Capus, à l’élargissement des signes d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO) aux produits agricoles et agro-alimentaires, ces étapes importantes démontrent la capacité de l’Institut à s’adapter aux évolutions techniques et à innover continuellement.

Ces avancées ont également été suivies de changements de dénominations pour l’organisme : Institut national des appellations d’origine en 1947, puis Institut national de l’origine et de la qualité en 2006.

L’action de l’INAO (établissement public sous tutelle du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt) rayonne aujourd’hui dans un cadre européen, ce qui lui permet de promouvoir les signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine au-delà de nos frontières. 

En 2016, les travaux engagés pour renforcer l’approche agro-écologique des cahiers des charges des produits sous SIQO, ouvrent de nouvelles perspectives pour les producteurs.

-       Pour connaître les grandes innovations qui ont marqué l’histoire de l’INAO, vous pouvez consulter le dépliant paru à l’occasion du 80ème anniversaire de l’Institut.
-       (Re) découvrez également l’histoire de l’INAO grâce à l’ouvrage « Une histoire des vins et des produits d’AOC »

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.