Le Kintoa : 100ème AOP agroalimentaire française !

Le
Le 14/11/17

Le Kintoa bénéficie désormais d’une Appellation d’origine protégée (AOP). La dénomination a été enregistrée le 21 octobre 2017 au Journal officiel de l’Union européenne. Cet enregistrement fait suite à l’avis favorable émis par l’INAO. Il s’agit du 100ème produit agroalimentaire français à obtenir ce signe officiel de la qualité et de l’origine.

 

Le Kintoa est une viande issue du porc « pie-noir du Pays basque ». Cette race rustique est connue pour ses capacités d’adaptation aux variations climatiques.

Les porcs consacrés à la production du Kintoa, sont élevés dans une zone qui s’étend de l’ouest des Pyrénées-Atlantiques à quelques communes des Landes (voir carte au dos). Le climat y est doux et humide, et la pousse de l’herbe quasi ininterrompue. Sur leur parcours, les porcs bénéficient ainsi d’une alimentation diversifiée (plantes herbacées, fruits secs, racines...).

L’élevage d’une durée minimum d’un an (contre 5 à 6 mois pour le porc charcutier conventionnel) permet d'obtenir des carcasses lourdes et grasses, qui donnent une viande aromatique, tendre et persillée.

Historiquement, le nom « Kintoa » trouve son origine dans le droit de glandage (appelé communément « droit de quinta »), que percevaient les rois de Navarre au XIIIème siècle, sur les porcs menés en transhumance dans les montagnes royales de Navarre.

Une AOP est également en cours pour le Jambon du Kintoa, qui est lui aussi produit à partir du porc « pie-noir du Pays basque ».

 

CHIFFRES (2016)

-       77 opérateurs (dont 57 producteurs, 17 fermiers et 3 transformateurs)
-       278 tonnes de carcasses 

Crédit photo : Deschamps

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.