Saint-Emilion grand cru : le nouveau classement pour la prochaine décennie

Le

Le 08/09/22

Le comité national des appellations d’origine relatives aux vins de l’INAO réuni en sa séance du 8 septembre 2022 a approuvé la liste des « grands crus classés » et des « premiers grands crus classés » de l’appellation « Saint-Emilion grand cru » proposée par la commission de classement.

Après deux années de travail, la commission a présenté ses conclusions au comité national ce jour.

Le comité national a approuvé le nouveau classement qui comprend :

  • 14 « premiers grands crus classés » dont 2 bénéficiant de la distinction A ;
  • 71 « grands crus classés ».

PREMIERS GRANDS CRUS CLASSES :

par ordre alphabétique :

Château BEAU-SEJOUR BECOT
Château BEAUSEJOUR HERITIERS DUFFAU LAGARROSSE
Château BELAIR MONANGE
Château CANON
Château CANON LA GAFFELIERE
Château FIGEAC (distinction A)
Château LARCIS DUCASSE
Château PAVIE (distinction A)
Château PAVIE MACQUIN
Château TROPLONG MONDOT
Château TROTTEVIEILLE
Château VALANDRAUD
CLOS FOURTET
LA MONDOTTE

GRANDS CRUS CLASSES :

par ordre alphabétique :

Château BADETTE
Château BALESTARD LA TONNELLE
Château BARDE-HAUT
Château BELLEFONT-BELCIER
Château BELLEVUE
Château BERLIQUET
Château BOUTISSE
Château CADET-BON
Château CAP DE MOURLIN
Château CHAUVIN
Château CLOS DE SARPE
Château CORBIN
Château CORBIN MICHOTTE
Château COTE DE BALEAU
Château CROIX DE LABRIE
Château DASSAULT
Château DE FERRAND
Château DE PRESSAC
Château DESTIEUX
Château FAUGERES
Château FLEUR CARDINALE
Château FOMBRAUGE
Château FONPLEGADE
Château FONROQUE

Château FRANC MAYNE
Château GRAND CORBIN
Château GRAND CORBIN-DESPAGNE
Château GRAND MAYNE
Château GUADET
Château HAUT-SARPE
Château JEAN FAURE
Château LA COMMANDERIE
Château LA CONFESSION
Château LA COUSPAUDE
Château LA CROIZILLE
Château LA DOMINIQUE
Château LA FLEUR MORANGE
Château LA MARZELLE
Château LA SERRE
Château LA TOUR FIGEAC
Château LANIOTE
Château LARMANDE
Château LAROQUE
Château LAROZE
Château LE CHATELET
Château LE PRIEURE
Château MANGOT
Château MONBOUSQUET

Château MONTLABERT
Château MONTLISSE
Château MOULIN DU CADET
Château PEBY FAUGERES
Château PETIT FAURIE DE SOUTARD
Château RIPEAU
Château ROCHEBELLE
Château ROL VALENTIN
Château SAINT-GEORGES (COTE PAVIE)
Château SANSONNET
Château SOUTARD
Château TOUR BALADOZ
Château TOUR SAINT CHRISTOPHE
Château VILLEMAURINE
Château YON-FIGEAC
CLOS BADON THUNEVIN
CLOS DE L'ORATOIRE
CLOS DES JACOBINS
CLOS DUBREUIL
CLOS SAINT-JULIEN
CLOS SAINT-MARTIN
COUVENT DES JACOBINS
LASSEGUE

Cette liste est à présent transmise pour homologation au Ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire et au Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

Le classement des crus de l’AOC « Saint-Emilion grand cru », prévu par le cahier des charges de cette appellation, existe depuis 1955, et est révisable tous les dix ans. Le dernier classement datant de 2012 consacrait 18 « premiers grands crus classés » et 64 « grands crus classés ».

Le processus de classement est confié dans le cahier des charges de l’AOC à l’INAO qui à cet effet, a constitué une commission de classement de sept membres par décision du comité national dans sa séance du 16 juin 2020. Par ailleurs, le règlement concernant le classement des « premiers grands crus classés » et des « grands crus classés » de l’appellation d’origine contrôlée « Saint-Emilion grand cru » a été homologué par arrêté le 14 mai 2020.

Le règlement de classement prévoit une notation des candidats en fonction de quatre critères dont les éléments d’analyse et la pondération diffèrent selon la mention revendiquée.

Le premier critère est relatif à la qualité et à la constance des vins appréciées par dégustation des échantillons. Critère principal, il entre pour 50 % de la note finale quel que soit le niveau de classement. Le deuxième critère porte sur l’étude de la notoriété de l’exploitation. Le troisième critère a trait à la caractérisation de l’exploitation, appréciée notamment à partir de l’assiette foncière. Quant au quatrième critère, il vise la conduite de l’exploitation, tant sur le plan viticole que sur celui de l’œnologie.

Les travaux menés par la commission de classement durant près de deux ans, se sont appuyés sur un organisme tiers et indépendant désigné via un marché public, Bureau Veritas Certification France, et les services de l’INAO.