Les AOP, un atout pour la filière lait en zone de plaine [ÉTUDE]

Le
Le 17/06/20

L’Observatoire économique régional des SIQO* de Bourgogne-Franche-Comté, qui regroupe plusieurs partenaires institutionnels dont l’INAO**, a publié le 11 juin une étude sur la valorisation que peut apporter le choix d’un engagement en production sous AOP ou Bio, pour la filière régionale de lait de plaine, dans une région où les exploitations laitières produisent principalement du lait conventionnel.

Cette analyse statistique, s’est appuyée sur les AOP Chaource et Époisses qui sont apparues comme les plus pertinentes, puisqu’elles comptent plus de 20 % de leurs opérateurs dans la région.

Les données recueillies montrent que les AOP peuvent être un véritable atout en zone de plaine, en favorisant le maintien de l’activité laitière sur le territoire, en générant de l’attractivité pour de nouvelles installations et en garantissant une meilleure valorisation pour les producteurs, tout en les protégeant de la volatilité des prix.

Étude consultable en ligne ci-dessous.

Les AOP Chaource et Époisses en chiffres (2018)

- 62 producteurs habilités en Chaource et 44 en Époisses 
- 7 fromageries
- 2 500  tonnes produites en Chaource et 1 300  tonnes en Époisses

* Signes officiels de la qualité et de l'origine
** L’Observatoire économique des SIQO de Bourgogne-Franche-Comté regroupe la délégation Centre-Est de l’INAO, la DRAAF, la chambre régionale d’agriculture. Pour le volet micro-économique de cette étude ont également collaboré, l’antenne régionale du centre de gestion CER-France, et la coopérative de services ALYSE qui réalise du conseil technico-économique auprès d’éleveurs.