Un nouveau site internet pour l’utilisation des semences biologiques

Le
Le 12/06/18

Depuis le 11 juin, une nouvelle version du site internet « Semences biologiques » est en ligne. Elle propose de nombreuses innovations et ouvre de plus amples perspectives au développement des semences biologiques.
L’objectif principal de ce site est de mettre en relation l’offre de semences et plants biologiques face à la demande croissante des utilisateurs bio.

Le GNIS et l’INAO à la manoeuvre

L’INAO, en tant qu’autorité compétente en matière de contrôle de la production biologique en France, et le GNIS, gestionnaire de la base de données, ont travaillé en parfaite collaboration pour offrir un outil de développement moderne et pratique à l’ensemble de ses utilisateurs.

Vers le 100% de semences et de plants bio
Favoriser le commerce et l’utilisation de semences et de plants biologiques, c’est contribuer à l’objectif (voté tout récemment par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne) d’arriver à une utilisation de 100 % de semences et de plants bio à l’horizon 2035.

Améliorations et innovations du nouveau site :

- Un moteur de recherche accessible par tout type de public
- La création de comptes individuels avec identifiant et mot de passe pour les 3 catégories d’utilisateurs : demandeurs, fournisseurs et organismes certificateurs
- Une mise à jour optimisée des disponibilités des semences et plants bio par les fournisseurs
- Un historique détaillé de chaque compte permettant d’accéder à l’ensemble des documents utiles de manière dématérialisée
- Un outil de filtrage efficace facilitant le contrôle et la gestion des dérogations individuelles par les organismes certificateurs
- Une interface liée à la base de données du GNIS et qui permet ainsi une mise à jour automatique en fonction des évolutions du catalogue européen des variétés et garantit l’unicité et la pertinence de l’information.

Nouveau site internet "Semences biologiques" 

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.