Fiche produit

Présentation
  • Produit : Lingot du Nord
  • Mise à jour : 3 février 2017
  • Statut CE : IGP - Indication géographique protégée
  • Mots-clés : Fruits, légumes et céréales en l'état ou transformés - Légume sec -
  • Appellation : Lingot du Nord
  • Dénomination : Lingot du Nord

Description

Seuls peuvent bénéficier de l'appellation «Lingot du Nord» les haricots blancs de la variété lingot cultivés dans la Vallée de la Lys, sur des terres comprenant plus de 20 % d'argile (tolérance à 18 %), puis séchés en perroquet, battus et commercialisés l'année de la récolte. Ces Lingots du Nord présentent une texture fine et fondante et ne nécessitent pas de trempage avant cuisson.

Le grain se caractérise par :
- des grains droits, non réniformes, presque cylindriques, souvent aplatis à un bout,
- une couleur blanche à blanc cassé,
- une peau fine et tendre,
- une longueur moyenne de 16 mm, avec un écart maximum de 6 mm entre le plus court et le plus long.

Il présente les caractéristiques organoleptiques suivantes: Des épreuves de dégustation par comparaison avec un haricot blanc sec standard ont permis de montrer que le lingot du Nord est préféré pour sa couleur blanche, sa peau fine, son fondant en bouche, sa texture tendre, son goût typique, non farineux, son calibre homogène et la faible présence de défauts.

Historique

Une réputation

Grâce à un climat et un sol favorable à l'épanouissement du lingot, la culture du lingot du Nord est devenue une culture traditionnelle de la région de Merville. En effet, on retrouve la trace de cette culture dans les arrondissements d'Armentières, d'Hazebrouk et de Merville dès 1856. Il s'agissait à l'époque de la principale variété de haricot cultivée dans le Nord. Le lingot du Nord a d'ailleurs été présenté à l'Exposition Universelle de 1867. En 1909, 4400 ha de haricots étaient plantés.

En 1950, Monsieur Cassez signale que «le Lingot du Nord est le haricot le plus répandu dans la Vallée de la Lys».

Le Lingot du Nord est également utilisé par des restaurateurs régionaux qui proposent «une raviole de grenouilles au jus de persil et Lingots du Nord», ou une queue de boeuf aux Lingots du Nord, ou encore une potée maison aux Lingots du Nord.

Par ailleurs, le Lingot du Nord est à l'affiche des quinzaines de caractère des Tables Régionales du Nord Pas de Calais.

Enfin, une manifestation appelée «Ducasse à Pierrots» est organisée dans la Région Nord Pas de Calais, et notamment dans la Ville de Saint André lez Lille, chaque année. Au menu de cette manifestation figure traditionnellement depuis les années 1920, le Lingot du Nord en accompagnement de saucisses fumées.

Textes réglementaires

Exigences nationales et européennes

Aire géographique

Situation

Le Lingot du Nord est cultivé dans les communes situées dans la Vallée de la Lys, dans les départements du Nord et du Pas de Calais.

 

Liste des Communes

Voir la liste

Aire géographique :

Nord (59) : Bailleul , (Le) Doulieu , Estaires , (La) Gorgue , Haverskerque , Hazebrouck , Merris , Merville , Morbecque , Neuf-Berquin , Nieppe , Steenbecque , Steenwerck , Strazeele , Thiennes , Vieux-Berquin

Pas-de-Calais (62) : Berguette , Busnes , Calonne-sur-la-Lys , (La) Couture , Festubert , Fleurbaix , Gonnehem , Guarbecque , Ham-en-Artois , Hinges , Isbergues , Laventie , Lestrem , Lillers , Locon , Lorgies , Mont-Bernanchon , Neuve-Chapelle , Richebourg , Robecq , Sailly-sur-la-Lys , Saint-Floris , Saint-Venant , Vieille-Chapelle

Aire géographique

Lingot du nord

Télécharger la liste

Carte

Aire géographique

Description du milieu

Le Lingot du Nord est cultiv¨¦ dans des sols dont le taux d'argile est ¡Ý 20 % (tol¨¦rance ¨¤ 18 %). Ce taux d'argile agit sur le fondant du Lingot du Nord.

Reconnaissance

Mode de production

Les semences permettant la production de lingots du nord sont cultivées dans la zone géographique décrite ci-dessous. La récolte des Lingots du Nord a lieu dans cette même aire géographique.

Le lingot du Nord est cultivé à partir de semences certifiées de la variété lingot produite localement, suivant le même schéma que le lingot de consommation, sur des parcelles situées dans la zone IGP, et présentant au moins 20 % d'argile (tolérance à 18 %). La fertilisation est raisonnée en fonction des résultats des analyses de sol et des besoins de la plante.

Lorsque la majorité des feuilles sont tombées, le lingot du Nord est récolté et mis à sécher au champ, sur des perroquets, pendant au moins 7 jours.

Mode d'élaboration

Une fois secs, les lingots du Nord sont rentrés, stockés dans un endroit sec et ventilé, puis battus dans des batteuses traditionnelles, appelées «bogueuses», qui évitent de casser les lingots, ou au fléau.

Ils sont ensuite triés et conditionnés.

Conditionnement

Conditionnement

Le lingot du Nord est présenté aux consommateurs en filets, sacs plastique microperforés, en cartons de 250 ou 500 g ou en vrac (livraison en sac de jute de 10, 25 ou 50 kg).

Son calibre est homogène, on admet un écart maximum de 6 mm entre le grain le plus court et le plus long.

Il est exempt de terre, gousses restantes, petites graines, graines cassées ou tâchées, avec une tolérance de 0,5 % (en poids).

 

Étiquetage

Conforme à la réglementation en vigueur, il reprend notamment les caractéristiques communicantes du produit («Récolte de l'année», «Texture fondante», «Trempage inutile»).

Liens au terroir

Une caractéristique particulière : le savoir faire local

Les caractéristiques du Lingot du Nord reposent essentiellement sur le savoir faire local, appliqué depuis plus de 100 ans sans modification. Ce savoir faire consiste en une méthode de séchage traditionnelle à l'air libre.

En effet, on retrouve, dès 1865, trace de ce type de séchage.

Ce type de séchage a été adopté et surtout conservé tout d'abord parce que le climat de la Vallée de la Lys convient bien à ce type de séchage. Ce climat se caractérise notamment par une pluviométrie faible en août-septembre, donc au moment de la mise en perroquet. De plus, à cette époque, les vents dominants, d'orientation est, nord et nord-est favorisent le séchage des haricots.

De plus, les lingots sont récoltés lorsqu'ils n'ont pas encore atteint leur complète maturité, sinon les graines s'échapperaient des gousses. La structure des perroquets permet aux Lingots d'atteindre en séchant leur complète maturité, tout en étant à l'abri des pluies.

En outre, la plaine de la Lys est une région de polyculture et de petites exploitations. Or, la culture du Lingot du Nord est une culture très manuelle, pas du tout mécanisée. C'est aussi le caractère familial de l'exploitation qui explique la transmission de cette culture de génération en génération.

Enfin, le tégument du lingot est moins épais que celui d'autres haricots, comme le flageolet. Or, ce séchage en perroquet, de par une parfaite aération du lot, évite de durcir ce tégument et préserve ainsi la finesse de la peau du lingot. C'est d'ailleurs à cause de la finesse de sa peau que le lingot est toujours battu dans des batteuses traditionnelles, appelées «bogueuses». Il s'agit d'anciennes batteuses à blé dont le batteur a été transformé pour tourner plus lentement, ceci afin d'éviter de casser les grains, résultat qui serait obtenu avec une moissonneuse batteuse.

En conclusion, la plaine de la Lys, de par la nature de ses exploitations et son climat particulier a permis de conserver ce type de séchage traditionnel, qui, associé à une consommation de la récolte de l'année préserve toute la finesse de la peau du Lingot du Nord, et en conserve ainsi la tendreté et son fondant.

 

Des caractéristiques particulières :

La culture de Lingot du Nord est très bien adaptée aux caractéristiques pédoclimatiques de la zone de production.

En effet, la plaine de la Lys est une région fertile. Elle correspond à une vaste dépression axée sur la Lys caractérisée par sa teneur élevée en argile. La richesse du sol en argile agit sur la qualité gustative du lingot, et sur sa bonne tenue à la cuisson.

D'autre part, la plaine de la Lys a une humidité moindre que celle de la région de Lille voisine. Cette faible humidité, répartie sur toute l'année est favorable au développement des haricots, qui demandent une terre bien meuble, ni trop sèche (ce qui empêcherait la germination des haricots), ni trop humide (qui provoquerait un pourrissement des haricots).

Le climat se caractérise également par une température assez régulière et douce, une faible amplitude notamment en été, la chaleur de la journée restant modérée, la nuit peu froide à cause du ciel couvert. En outre, l'hygrométrie reste suffisante, et en tout cas, la sécheresse exceptionnelle. Ce climat convient particulièrement au Lingot du Nord, qui pousse très bien sur un limon argileux siliceux, et redoute les pluies abondantes, surtout à la germination et à la maturité, et qui demande de la chaleur et une terre humide pour une bonne levée (régulière).

Enfin, une arrière saison souvent bien ensoleillée permet au Lingot d'atteindre sa complète maturité en gousse, et de sécher de manière traditionnelle, à l'air libre, en perroquet.

C'est pourquoi cette culture se perpétue depuis plus de 100 ans, avec la même semence produite localement, qui s'est parfaitement adaptée à ces conditions pédoclimatiques.

Cette semence, reproduite chaque année avec soin à partir de la récolte précédente est toujours battue à part, peu de temps avant le semis. Il a été en effet constaté que la levée est meilleure avec des gousses fraîchement battues.

En conclusion, la culture du lingot est typique de la région de par l'utilisation d'une semence parfaitement bien adaptée aux conditions pédoclimatiques de la région, qui associées aux méthodes traditionnelles de culture et de séchage, lui donnent une peau fine et tendre, et une texture moelleuse et fondante.

Preuve de l'origine

Après récolte, le Lingot du Nord est ensaché en vrac pour une livraison à un centre de tri et de conditionnement. Chaque sac livré est identifié par une étiquette indiquant les initiales du producteur, le numéro de la parcelle et la date de récolte.

Après tri et calibrage, le Lingot du Nord est conditionné pour commercialisation avec un numéro de lot, permettant de retrouver la parcelle de production du Lingot du Nord, la parcelle de production de la semence, et la date de conditionnement du produit.

Seule la récole de l'année en cours est commercialisée sous IGP. Les lingots de l'année N sont donc hors IGP l'année N+1.

Contacts

Organisme de défense et de gestion

Association Lingot du Nord

ZAE des Petits Pacaux
BP 84
59660 MERVILLE

Tel : 03.28.49.65.32
Fax : 03.28.48.36.54

N°SIRET : 41071696300039

Décision de reconnaissance n°CNIGP/LR/STG2007/83 du 10 juillet 2007

Président(e) : Monsieur André CHARLES
Contact : Sophie HENNION : Qualite@Asseman-Deprez.com

Organisme(s) de contrôle

AVICERT

Organisme certificateur
Agrément(s) : CER.AOC n°04, LA n°10

AVICERT

Siège
2 rue Le Mail
76190 YVETOT

Tel : (33) (0)2 35 95 16 82
Fax : (33) (0)2 35 56 71 49

N°SIRET : 39197113200025

Président(e) : Monsieur Georges ALEXANDRE
Contact : Emmanuel LÉCLUSELLE : emmanuel.lecluselle@avicert.fr / contact@avicert.fr

AVICERT

116 rue du Général Leclerc
59350 SAINT-ANDRE LEZ LILLE

Tel : (33) (0)3 28 38 94 84
Fax : (33) (0)3 28 38 90 87

Contact : contact@avicert.fr

Site INAO

INAO Epernay

43 ter rue des Forges
51200 EPERNAY

Tel : 03 26 55 95 00
Fax : 03 26 54 48 98

N°SIRET : 13000270200145

Contact : INAO-EPERNAY@inao.gouv.fr

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.