Fiche produit

Présentation
  • Produit : Reuilly blanc
  • Mise à jour : 18 janvier 2018
  • Statut FR : AOC - Appellation d'origine contrôlée
  • Statut CE : AOP - Appellation d'origine protégée
  • Mots-clés : Vins - Vin tranquille - Blanc - Sec (usage) - - 1B194S
  • Appellation : Reuilly
  • Dénomination : Reuilly

Description

Les vins blancs sont secs, frais et fruités, avec des arômes rappelant fréquemment les agrumes et le bourgeon de cassis, et quelquefois des notes de miel. Ils allient finesse des arômes et structure souple et se caractérisent le plus souvent par une sensation de moelleux en attaque de bouche. Leur acidité naturelle permet de les apprécier dans leur jeunesse mais est, également, gage d’une aptitude au vieillissement.

Les vins rosés présentent une belle couleur pâle (œil de perdrix), et sont à la fois souples et délicats.

Les vins rouges sont souples et fruités, avec souvent des notes de petits fruits rouges et des tanins soyeux

Historique

L’existence du vignoble est citée dès 683, sous le règne du roi DAGOBERT, mais le vignoble s’établit  sous l’impulsion de l’Eglise, avec l’introduction du cépage sauvignon B au XIIIème siècle par les bénédictins de l’abbaye de Beauvoir. Les vins gagnent cependant leurs lettres de noblesse à partir du XIVème siècle, à l’initiative du Duc de Berry, fils du roi de France, qui édite une charte relative à la commercialisation des vins de « Reuilly », fixant les dates de vendanges et le droit de percevoir des taxes sur les ventes.
Les vins sont tout naturellement d’abord commercialisés dans les villes proches, comme Bourges, la médiévale, et Vierzon. Cependant, la proximité des grands cours d’eau que sont le Cher et la Loire permet l’exportation vers les Flandres et l’Angleterre où seuls les vins de qualité sont achetés.
Le vignoble va connaître alors une certaine notoriété jusqu’à la fin du XIXème siècle. Napoléon III en 1864, se voit ainsi offrir une barrique de vin blanc par le maire de Reuilly qui est vigneron.

A la fin du XIXème siècle, le vignoble qui compte alors 400 hectares est ravagé par le phylloxera, et grâce à la ténacité et à la volonté de quelques vignerons, il est reconstitué en 1905. Cette ténacité et cette volonté sont récompensées par la reconnaissance de l’appellation d'origine contrôlée « Reuilly », le 9 septembre 1937, pour les vins blancs.
Les producteurs s’organisent et créent au début des années 1940 un syndicat de défense. Ils œuvrent alors pour le développement de l’identité de vins rouges et rosés qui seront reconnus en appellation d'origine contrôlée en 1961.
La superficie complantée en cépages blancs, en 2009, couvre plus de la moitié des 200 hectares du vignoble.
Les vins rosés sont élaborés à partir du cépage pinot gris G localement dénommé « pinot beurot , cépage traditionnel de la région, et à partir du cépage pinot noir N.
Les volumes de vins rouges, issus du cépage pinot noir N, se sont développés tardivement, notamment lors de l’expansion de ce cépage le long de la Loire. Ils représentent, en 2009, un tiers de la production.
Le vignoble est exploité par une vingtaine d’exploitation familiale dont certaines sont regroupées au sein d’une structure coopérative.

Chiffres-clés

Source INAO 2011

- Superficie :                          209 ha

- Nombre d'opérateurs :        62
                            dont              42 viticulteurs
                                                 37 vinificateurs (31 caves particulières, 1cave coopérative, 5 négociants)

- Récolte :                         10 900     
blanc :                                  5 800 hl                           
rouge :                                 2 800 hl
rosé :                                   2 250 hl

Cahier des charges
Textes réglementaires
Aire géographique

Situation

Le vignoble s’étend sur deux entités distantes de 7 kilomètres, l’une bordant les rives de l’Arnon et de la Théols, l’autre bordant la rive gauche du Cher en limite du vignoble de l’appellation d’origine contrôlée
« Quincy ».

La zone géographique couvre le territoire de 6 communes situées au sud-ouest de Bourges, à la limite des départements de l’Indre et du Cher.

Liste des Communes

Voir la liste

Aire géographique :

Cher (18) : Chéry , Lazenay , Lury-sur-Arnon , Preuilly

Indre (36) : Diou , Reuilly

Zone de production des raisins :

Cher (18) : Chéry , Lazenay , Lury-sur-Arnon , Preuilly

Indre (36) : Diou , Reuilly

Aire géographique

Reuilly

Télécharger la liste

Carte

SituationAire géographique

Description du milieu

Sols :
Le vignoble est implanté sur des pentes, au relief peu marqué, et sur une bande étroite limitée aux abords des cours d’eau. Sur les coteaux, les sols bruns calcaires sont développés sur des marnes kimméridgiennes et, sur les terrasses issues d’alluvions anciennes, les sols sont constitués de sables et graviers.

Climat :
Le climat est semi-continental à influence océanique et le mésoclimat induit par le réseau hydrographique se caractérise par de faibles variations de températures au cours de la période végétative de la vigne, favorisant ainsi un fonctionnement régulier de la plante.
Les précipitations annuelles sont d’environ 600 millimètres et les étés ensoleillés sont chauds et secs.

Reconnaissance

Mode de production

Encépagement :
vin blanc : sauvignon B
vin rouge : pinot noir N
vin rosé : pinot gris G et pinot noir N

Densité
:
Minimum 5 700 pieds à l’hectare

Taille :
- guyot simple avec un maximum de 10 yeux francs par pied
- guyot double avec un maximum de 12 yeux francs par pied
- cordon de Royat avec un maximum de 14 yeux francs par pied

Rendements de base :
- 65 hl blanc
- 59 hl rouge
- 63 hl rosé

Liens au terroir

La conjonction, du climat océanique dégradé, de la proximité d’un réseau hydrographique qui joue un rôle déterminant de régulateur thermique, de l’implantation du vignoble sur des pentes orientées au sud, au sud-est et à l’est, confère à cette zone géographique de bonnes conditions pédo-climatiques pour une maturité précoce des cépages sauvignon B, pinot gris G et pinot noir N.
Cette maturité précoce est confortée par l’amplitude thermique (alternance de nuits fraîches et de journées chaudes) et la présence de brouillards matinaux, liés au réseau hydrographique, et qui assure une hygrométrie compensant la faible alimentation en eau des sols à texture légère.

Traduisant les usages, l’aire parcellaire délimitée pour la récolte des raisins classe les parcelles présentant des sols peu profonds développés sur le Kimméridgien et qui sont situées principalement sur des pentes sud/sud-est et sur les rebords de plateaux. Ces situations favorisent un bon écoulement des eaux et de l’air froid. Elle classe également les parcelles situées sur les terrasses anciennes présentant des sols bruns bien drainés et qui se réchauffent rapidement au printemps.

Ces situations imposent une gestion optimale de la plante et de son potentiel de production traduite par une densité à la plantation élevée, par la conduite de la vigne et une taille rigoureuse.
Cette gestion illustre le savoir-faire d’un groupe humain attaché à son paysage viticole, savoir-faire qui s’exprime également par la capacité de l’élaborateur, acquise de l’expérience de plusieurs générations, à exprimer la richesse et l’originalité du milieu naturel. Le cépage sauvignon B trouve sur ce territoire des expressions originales fruitées ou épicées, le cépage pinot gris G exprime fraîcheur et finesse, tandis que l’expression tannique du cépage pinot noir N nécessite un minimum d’élevage.
La détermination annuelle d’une date de début de récolte (ban des vendanges) assure une récolte de raisins à un stade optimal de la maturité, souvent dès la mi-septembre.

Les vins bénéficient d’une bonne réputation depuis plusieurs siècles. En 1568, le géographe NICOLAY cite le vin de « Reuilly » comme «le meilleur du pays de Berry».
En 1701, dans ses « Coutumes du Berry », le célèbre juriste Thomas de la THAUMASSIERE le place en tête de son énumération des vins régionaux.

En 2010, le vignoble est en développement et ses produits sont principalement commercialisés dans les points de vente spécialisés.
L’appellation d’origine contrôlée « Reuilly » reste un fleuron authentique de la région du Berry.


Contacts

Organisme de défense et de gestion

Syndicat viticole de Reuilly

5 rue Rabelais
36260 REUILLY

Tel : 02 48 52 83 48 / 02 48 52 80 22

N°SIRET : 77521852200016

Décision de reconnaissance n°CNV2007/18 du 22 juin 2007

Président(e) : Madame Virginie BIGONNEAU
Contact : earl-bigonneau@orange.fr

Organisme(s) de contrôle

Organisme d'inspection des vins du Centre (OIVC)

Organisme d'inspection
Agrément(s) : INS.AOC n°20

Organisme d'inspection des vins du Centre (OIVC)

Siège
9 Route de Chavignol
18300 SANCERRE

Tel : 02 48 54 29 88 / 06 87 99 96 05
Fax : 02 48 54 32 03

N°SIRET : 48799856900015

Président(e) : Monsieur Michel CORDAILLAT
Contact : Sophie PAULAT : spaulat.oivc@yahoo.fr

Site INAO

INAO Tours

12 place Anatole France
37000 TOURS

Tel : 02 47 20 58 38
Fax : 02 47 20 92 72

N°SIRET : 13000270200251

Contact : INAO-TOURS@inao.gouv.fr

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.