L'IGP pour le chapon et la poularde du Périgord

Le
Le 10/11/16

Après le « Poulet du Périgord », les dénominations « Chapon du Périgord » et « Poularde du Périgord » sont désormais officiellement enregistrées en Indication géographique protégée (IGP). Deux règlements sont respectivement parus au JO de la Commission européenne, les 21 octobre et 4 novembre.

Le « Chapon du Périgord » et la « Poularde du Périgord » sont deux volailles dites festives, reconnaissables grâce à leurs masses musculaires très développées. Ces dernières présentent un état d’engraissement intramusculaire très important appelé « persillé ». Outre ces points communs, les deux volailles se différencient, entre autres, par leur durée d’élevage (150 jours minimum pour le chapon, contre 120 jours minimum pour la poularde).

Les cahiers des charges des deux nouvelles IGP incluent une aire géographique de production commune. Elle est délimitée par la province du Périgord.

Dans cette zone, le climat est tempéré, avec, à la fois, des influences de type continental et méditerranéen. Cette particularité favorise notamment la culture du maïs, qui compose, avec un complément en argile (bentonite), la base de l’alimentation des volailles du Périgord.

Les abattoirs périgourdins perpétuent des savoir-faire de sélection des carcasses, notamment celles qui font l’objet d’une présentation en « méti-fait » (volaille plumée éviscérée, avec la tête repliée sous l’aile). Ces méthodes contribuent à la réputation de la présentation finale du produit, qui ne présente aucun défaut. 

L’IGP assure au consommateur que le produit tire une ou plusieurs caractéristiques de son origine géographique. Ce signe officiel de la qualité et de l’origine (SIQO) protège désormais les deux dénominations dans toute l’Union européenne.

 

Données chiffrées pour la production (estimation 2016) :

- Chapons : 44 100 têtes jaunes
- Poulardes : 5 500 têtes

 

 

Photo : un chapon jaune du Périgord

© Association Le Poulet du Périgord

Téléchargez le communiqué de presse (incluant l'aire géographique de production) au format PDF

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.