Dispositions de contrôle communes

Harmoniser et simplifier le dispositif de contrôle des produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine, tel est l’objectif de la mise en place des dispositions de contrôle communes, qui va par ailleurs se traduire par une réduction, à terme, des délais d’instruction des plans de contrôle.

Les dispositions de contrôle communes (DCC) définissent les modalités de contrôle applicables aux signes officiels par les organismes de contrôle et les organismes de défense et de gestion, visés en introduction de chaque document. Ces dispositions sont complétées, pour chaque cahier des charges, de dispositions de contrôle spécifiques à ce  cahier des charges.  

Ainsi, le plan de contrôle d’un cahier des charges d’un produit sous signe d’identification de la qualité et de l’origine est composé :

-       Des dispositions de contrôle communes établies par l’INAO
-       Des dispositions de contrôle spécifiques établies par l’organisme de contrôle.

Composition des plans de contrôle à partir du 31 janvier 2018

Composition d'un plan de contrôle

Pour plus d'informations sur les modalités d'application de ces dispositions, vous pouvez consulter le document de présentation  du dispositif.

L'ensemble des dispositions de contrôle communes sont définies dans le document ci-dessous.

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.