Fiche produit

Présentation
  • Produit : Riz de Camargue
  • Mise à jour : 19 novembre 2018
  • Statut CE : IGP - Indication géographique protégée
  • Mots-clés : Fruits, légumes et céréales en l'état ou transformés - Céréale -
  • Appellation : Riz de Camargue
  • Dénomination : Riz de Camargue

Description

Les riz concernés sont :
- le riz complet et brun (demi-complet),
- le riz blanc,
- le riz incollable,
- le riz précuit,
- le riz constitué par le mélange de ces produits, depuis la production du riz jusqu’à la livraison du riz conditionné chez le client final.
 
Les caractéristiques sont les suivantes : 
Pour le riz complet et brun (demi-complet) :
- Humidité : 15 %
- Défaut de qualité d’élaboration :2,5 %
- Défaut de maturité : 5,5 %
- Grains endommagés et échauffés : 0,3 %
Pour le riz blanc :
- Humidité : 14 %
- Défauts de qualité d’élaboration : < 1 %
- Défaut de maturité : 3 %
- Grains endommagés et échauffés : 0,3 %
- Degré d’usinage 5 %
Pour le riz incollable :
- Humidité : 13 %
- Défauts de qualité d’élaboration : 1 %
- Défauts de maturité : 7 %
- Grains endommagés et échauffés : 7 %
Pour le riz précuit :
- Humidité : 13 % 
 
 Les défauts de qualité d’élaboration par type de riz précuits sont les suivants :
- Riz blanc : 1 % 
- Riz complet et brun (demi complet) : 2 % 
- Riz incollable : 1 %
- Défauts de maturité : 7 % sur le riz incollable,
- Grains endommagés et échauffés : 7 % sur le riz incollable,
Pour tous les riz :
- Brisures 5 % (sauf riz précuit blanc : 8 %) 
- Matières inertes : 0,01% (sauf riz précuit : 0,1 %)
- Absence d’altération par insectes, de flair anormal, de saveur anormale.
 

Historique

Une réputation :
Si des traces anciennes remontent au XIIIème et au XIVeme siècle, l’histoire de la riziculture moderne débute véritablement au XIXème siècle après l’endiguement du Rhône en 1855. Dans les années 1960, la production est d’environ 35 000 hectares.
En 1965, la production couvre la quasi-totalité de la consommation française alors que dans les années 1970, une baisse de la production est observée à cause des problèmes de rentabilité des cultures. Un plan de relance est alors mis en place en 1981, associé à une remise en état du réseau hydraulique, indispensable à l’équilibre écologique de la plaine deltaïque de la Camargue.
Cahier des charges
Textes réglementaires

Exigences nationales et européennes

Historique

N° National du dossier : IG/20/96
Numéro du dossier CE : G / FR / 00073 / 98.09.21
Date de réception du dossier complet : 18 juin 1999 
Respect du cahier des charges : Loi n° 94-2 du 3 janvier 1994 relative à la reconnaissance de la qualité des produits agricoles et alimentaires
Aire géographique

Situation

Camargue sensu-stricto, Camargue gardoise, petite Camargue, le grand et le petit plan de bourg.

Liste des Communes

Voir la liste

Aire géographique :

Bouches-du-Rhône (13) : Arles , Fontvieille , Port-Saint-Louis-du-Rhône , Saintes-Maries-de-la-Mer , Tarascon

Gard (30) : Aigues-Mortes , Aimargues , Beaucaire , Bellegarde , (Le) Cailar , Fourques , (Le) Grau-du-Roi , Saint-Gilles , Saint-Laurent-d'Aigouze , Vauvert

Aire géographique

Riz de camargue

Télécharger la liste

Carte

SituationAire géographique
Reconnaissance

Mode de production

La préparation du sol se fait d’octobre à avril. Le semis se réalise d’avril à mai.
La conduite culturale intègre des traitements herbicides qui sont positionnés en post-semis selon le mode d’utilisation des produits homologués. La fumure est positionnée avant le semis, un complément est apporté en un ou deux passages en couverture.
Au cours de ces différentes étapes, les producteurs doivent respecter les préconisations du Centre français du riz.
La récolte est déterminée suivant le climat et la maturité des variétés choisies. Le riz après récolte est ensuite stocké dans l’aire géographique, dans les silos où les conditions de température et d’humidité sont contrôlées.

Mode d'élaboration

L’élaboration est réalisée dans l’aire géographique au fur et à mesure des besoins de la commercialisation selon des modalités définies par le manuel de qualité des entreprises.
Les étapes suivantes se succèdent et permettent de sélectionner le riz de Camargue :
- nettoyage,
- séchage,
- décorticage,
- triage,
- calibrage,
- usinage.
Elles permettent de trier des riz sur l’ensemble des critères suivants : origine, famille, humidité, brisures, matières inertes, qualité ou niveau d’élaboration, maturité, grains endommagés et échauffés, aspects sanitaires, degré d’usinage.

Conditionnement

Provenance : origine Camargue, Riz sélectionné suivant des critères spécifiques et renforcés.

Liens au terroir

Une caractéristique :
Le climat rend la culture difficile mais permet d’obtenir une bonne qualité du grain produit (faible pression cryptogamique et excellente conservation des grains de riz). La composition des sols et le sous-sol salé, combinés à ce climat chaud et sec, font du riz la culture de base de l’équilibre écologique de la Camargue (faune et flore diversifiées par l’entretien des réseaux d’irrigation).
La proximité et le faible nombre d’organismes stockant le riz est également un élément de maîtrise de la qualité. En outre, la réputation historique et actuelle du riz de Camargue justifient pleinement la démarche de protection du nom, afin d’en éviter la détérioration.

Preuve de l'origine

Le riz doit être produit, séché, stocké et transformé en Camargue.
A chaque étape, le riz est accompagné de documents permettant de suivre la traçabilité, acquits pour le transport, tenue de registres. L’ensemble de la filière est soumis au triple contrôle interne, syndicat des riziculteurs de France, organisme certificateur répondant aux conditions de la nomre EN 45011.
Contacts

Organisme de défense et de gestion

Syndicat des riziculteurs de France et filière

Mas du Sonnailler n°80
VC108 route de Gimeaux
13200 ARLES

Tel : 04 90 49 82 00
Fax : 04 90 93 74 81

N°SIRET : 41414130900016

Décision de reconnaissance n°CNIGP/LR/STG2007/86 du 4 juillet 2007

Composition : Producteurs / Transformateurs

Président(e) : Monsieur Bertrand MAZEL
Contact : Corrine ROMERO : corrine.romero@srff.fr ; srff@wanadoo.fr

Organisme(s) de contrôle

BUREAU VERITAS CERTIFICATION FRANCE

Organisme certificateur
Agrément(s) : FR-BIO 10

BUREAU VERITAS CERTIFICATION FRANCE

Siège
Immeuble le Guillaumet
60 avenue du Général de Gaulle
92046 PARIS LA DEFENSE CEDEX

Tel : (33) (0)1 55 23 02 00
Fax : (33) (0)1 55 23 02 01

N°SIRET : 39985160900038

Président(e) : Monsieur François-Charles LINDEMANN
Contact : Jean-Michel LEFEVRE : jean-michel.lefevre@fr.bureauveritas.com

BUREAU VERITAS CERTIFICATION FRANCE

ZA de Champgrand
BP 68
26270 LORIOL-SUR-DROME

Tel : 04 75 61 13 00
Fax : 04 75 85 62 12

Contact : Jean-Michel LEFEVRE : jean-michel.lefevre@fr.bureauveritas.com

BUREAU VERITAS CERTIFICATION FRANCE

ZAC Atalante Champeaux
1-3 rue Maillaird de la Gournerie
CS 63901
35039 RENNES CEDEX

Tel : (33) (0)2 99 23 39 39 / 02 99 23 30 38
Fax : (33) (0)2 23 46 73 52

Contact : Jean-Michel LEFEVRE : jean-michel.lefevre@fr.bureauveritas.com

Site INAO

INAO Montpellier

La Jasse de Maurin
34970 LATTES

Tel : 04 67 27 11 85
Fax : 04 67 47 33 93

N°SIRET : 13000270200186

Contact : INAO-MONTPELLIER@inao.gouv.fr

Ce site Internet est cofinancé par l’Union européenne, Direction générale de l’Agriculture et du Développement Rural.
Co-financed by the European Union, Directorate General for Agriculture and Rural Development of the Commission.