La filière viticole a présenté au ministre sa stratégie d'adaptation au changement climatique

At
At 26/08/2021

Jérôme DESPEY, Christian PALY et Eric PAUL, Bernard ANGELRAS, présidents du Conseil spécialisé de FranceAgriMer, des Comités nationaux AOP et IGP de l’INAO, de l’Institut Français de la Vigne et du Vin ont présenté ce matin à Julien DENORMANDIE, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, la stratégie de la filière viticole pour son adaptation face au changement climatique.

Les travaux engagés en 2017 se sont appuyés sur le méta programme LACCAVE de l’INRAE, présenté par son président-directeur général Philippe MAUGUIN, et sur les contributions de plus de 600 acteurs de terrain représentant l’ensemble des bassins viticoles dans une démarche de « science participative ».

L’objectif est de permettre, grâce à l’innovation, de sauvegarder la valeur, la spécificité et la diversité des régions viticoles, des AOP et des IGP.

7 domaines avec 40 actions prioritaires ont été retenus : 

- améliorer la connaissance des zones viticoles

- agir sur les conditions de production

- favoriser un matériel végétal adapté

- agir sur les pratiques œnologiques

- suivre les évolutions du marché et garantir la production

- renforcer la recherche, le développement, le transfert et la formation,

- contribuer à l’atténuation du changement climatique.

Le Ministre a salué le sens des responsabilités et la mobilisation collective des acteurs de la filière face à un enjeu majeur et insisté, comme les présidents, sur la nécessité que tous les outils disponibles (outils de la recherche fondamentale et appliquée, réglementaires et financiers) soient mobilisés dans la mise en œuvre de cette stratégie. Elle doit s’inscrire pleinement dans le cadre du Varenne agricole de l’eau et du changement climatique, lancé le 28 mai dernier.

 

Consulter la Stratégie de la filière viticole face au changement climatique